Les outils

A quoi peut donc bien servir une tarière ? Une plane est-elle la partie porteuse d'un avion ou plutôt un outil bien pratique pour forer le bois ? Faut-il entrenir ses outils et comment ? Clique immédiatement pour ne plus faire de bêtises...


La hache hache
C'est la hachette canadienne qui est la plus pratique : bon acier, trempe parfaite, tranchant impeccable que tu dois entretenir ; manche résistant et élastique de fil droit, tenant bien en main (pied de biche galbé), le tout étant bien équilibré. Ne jamais frapper perpendiculairement. Attaquer en biais. Lorsqu’elle n’est pas utilisée, sa seule position de repos est d’être plantée… autrement elle souffre et elle meurt. Pas de crime au camp : laisser une hache au sol en est un ! La hache doit être enduite de graisse après chaque utilisation.



La scieScie
Outil le plus efficace au camp. Les modèles à cadres tubulaires métalliques et lames d’acier suédois font le meilleur travail. Graisser toujours la lame pour éviter la rouille au repos. Pour des diamètres en-dessous de 10 cm, une petite scie pistolet à bois vert, et à voie large est suffisante. La lame doit être enduite de graisse après chaque utilisation.



Le double-mètre pliant ou roulant
MètreQue d’installations de guingois auraient été évitées, si l’on n’avait pas oublié le double-mètre pour mesurer et marquer chaque pièce de bois !



La tarière ou le vilebrequin
Tarière Avec un jeu de mèches à bois de diamètres différents (15, 20, 25 mm) ils te permettent de percer proprement le bois. Le trou qui recevra le tenon ou la cheville ne doit pas être supérieur au tiers (1/3) de la largeur des bois employés pour ne pas trop compromettre sa solidité.



La plane
PlaneElle est indispensable pour tailler les tenons et chevilles. On l’utilise sur l’établi en tirant l’outil à soi. Ne pas chercher à faire de grands copeaux ni à donner des coups avec la plane.



La pierre à aiguiser
Pierre à aiguiser Pour entretenir le tranchant des lames de la hache, de la plane et du couteau. Un coup de lime (tiers-point ou lime plate) préalable sera nécessaire dans certains cas avant l’affûtage sur la pierre. C'est certainement l'outil le plus utile que l'on ne retrouve malheureusement presque jamais dans les malles scoutes. Faut que ça change !



Le maillet
MailletEn bois dur, et sec autant que possible, bien emmanché et chanfreiné pour éviter les fentes. Tu peux facilement le faire toi-même.



Le couteau, le canif
Couteau Il est aussi utile que la hache pour le froissartage et sert à bien d’autres choses à la cuisine ou pour les bricolages. II doit être solide, d’ouverture facile, à lame large et droite et comprendre un ou plusieurs accessoires : poinçon (pour les épissures notamment), ouvre-boîtes, tire-bouchon, etc. (Les couteaux suisses sont très pratiques).
Ne pas l’utiliser en tirant la lame vers soi, mais en l’éloignant de son propre corps.





Haut de page Problème avec le site? Remarques? Suggestions ? Contactez le webmaster