Les noeuds
 

Les alpinistes et les spéléologues doivent faire des noeuds sur leur corde en nylon, leur vie en dépend. Les pêcheurs sont aussi concernés par la résistance des noeuds qu'ils nouent sur des fils simples. Les plaisanciers ont conservé les noeuds des anciens navigateurs et les ont adaptés aux cordages modernes, et les marins pêcheurs continuent à fabriquer et à réparer des filets. Et bien sûr nous les scouts. Aussi, à chaque noeud correspond une fonction. II est important de connaître quelques noeuds de base avant même de commencer les constructions.

Les noeuds de Jonction


  • Noeud Plat: Sert à joindre deux cordages de même grosseur. Noeud plat


  • Noeud de pêcheur: Pour relier 2 cordes d'inégales grosseur, pour joindre des cordes allant dans l'eau (le noeud même mouillé se défait facilement). Noeud de pecheur


  • Noeud de tisserand: Sert à joindre 2 cordes de diamètres différents. Noeud de tisserand






    Les Noeuds d'ancrage


  • Noeud tête d'alouette: Utilisé pour amarrer une corde, dont les deux bouts sont occupés, sur une perche ou un arbre. Noeud tete d'alouette


  • Noeud de cabestan: Pour commencer un brelage ou une tête de bigue ou amarrer une corde, un lasso à un arbre. Noeud de cabestan


  • Noeud de chaise: Pour faire une boucle qui ne glisse pas. Mnémotechnique : le serpent sort du puit, tourne autour de l'arbre et rentre dans le puits. Noeud de chaise


  • Le noeud de tendeur: Pour tendre une corde autour d'un piquet, pour tendre une tente par exemple. Noeud de tendeur






    Les noeuds d'assemblage


  • Le brélage droit: Utile à chaque fois qu'on assemble perpendiculairement deux bois. Lorsqu'il est fait soigneusement et avec méthode, il est solide et résiste donc longtemps tout en gardant sa beauté. Asseoir le brélage en réalisant un méplat sur chaque bois pour éviter que les perches ne roulent. 1. Commencer par un noeud de cabestan sur la perche verticale en laissant un bout dépasserBrelage droit 1 3. Faire ensuite 3 tours de frappe dans le plan de contact des 2 perches pour resserrer le noeud. Serrer fort.Brelage droit 3 2. Faire 3 tours de corde comme indiqué sur le dessin. Chaque tour de corde doit se trouver en dedans du précédent. Les tours doivent être bien serrés et ne pas se chavaucher.Brelage droit 2 4. Terminer par un noeud plat avec l'extrémité libre du noeud de cabestan du départ. Couper les bouts de ficelle qui dépassent.Brelage droit 4


  • La tête de bigue: II sert à assembler 3 perches et à réaliser un tripode (le principe peut être utilisé pour réaliser un quadripode). Placer les trois perches comme sur le dessin et faire un noeud de cabestan sur la perche du milieu. Passer sous la perche 3, sur la perche3, sous la perche 2, sur la 1, sous la 1, sur la 2... Faire ainsi 3 tours en les serrant. Faire ensuite 3 tours de frappe entre les perches 3 et 2, puis trois tours entre les perches 2 et 1, puis terminer par un noeud plat. Rabattre la seconde perche dans le même sens que les deux autres et coincer les perches pour donner de la stabilité au tripode. Tete de bigue


  • Le filet: Sert à réaliser un égouttoir ou un hamac. Préparer le cadre du filet avec des perches de bois ou des cordes tendues (hamac). Le filet se travaille verticale- ment. II y aura donc les montants verticaux (hauteur) et les montants horizontaux(largeur). Préparer des brins de ficelle ou de corde d'une longueur égale à 4 fois la hauteur prévue. Amarrer ces brins par leur milieu sur le montant horizontal en haut avec des têtes d'alouette à intervalles réguliers. Pour avoir des mailles de taille égale, utiliser un "gabarit" (morceau de bois d'une longueur égale à l'espace entre deux noeuds). Les noeuds d'assemblage sont des noeuds de tisserand (réglage facile de la taille des mailles) ou des noeuds plats. Le filet




  • Haut de page Problème avec le site? Remarques? Suggestions ? Contactez le webmaster